Avant-dernière vendange à Luté

Publié le par coulommes-et-autres-lieux-voisins.over-blog.com

Coulommes, 29 et 30 septembre 2010.

Marcel Rossignol, dernier vigneron de Coulommes, a décidé de cesser d'exploiter sa vigne. Il arrachera la moitié de ses ceps après la vendange de 2010, et l'autre moitié après la vendange de 2011.

C'est une page d'histoire qui se tourne. Aussi loin que l'on remonte dans l'histoire de Coulommes, la vigne y est présente. Une "vigne de Saint-Pierre" appartenant pour moitié aux Templiers est mentionnée dans le Rôle des fiefs du comte de Champagne et de Brie (vers 1172). Dans les archives plus récentes (en particulier les registres paroissiaux des 17° et 18° et les registres d'état-civil du 19° siècle), on rencontre une foule de vignerons à Coulommes.
La vigne et la viticulture étaient non seulement une ressource économique essentielle pour ces petits cultivateurs et leurs familles, mais c'était aussi une pratique agricole particulière, une condition sociale et professionnelle, des coutumes profanes et religieuses, bref, un mode de vie, une culture au sens large.

Après la vendange de 2011, resteront les souvenirs et les archives.
  Marcel Rossignol dans sa vigne bvendanges 2010 015 002 0002vendanges 2010 099 

Publié dans Agriculture

Commenter cet article